La digitalisation du secteur évènementiel

digitalisation

La digitalisation du secteur évènementiel

Le covid a accéléré un tournant vers le digital qui était déjà très présent. Les entreprises pour qui les événements représentent un axe important de la stratégie marketing ont été contraintes, avec la crise sanitaire actuelle, d’annuler les événements en présentiel. Beaucoup ont alors choisi, dans un premier temps, de les convertir en des formats 100 % digitaux.

« Les événements digitaux sont venus au départ compenser des événements présentiels qui n’ont pas pu avoir lieu avec la crise sanitaire. Mais ce que nous avons expérimenté sous la contrainte du confinement nous a apporté des enseignements importants et nous allons désormais poursuivre l’expérience du format digital. »
Mathieu Bigeard, Directeur pôle Conseil et Transformation Digitale chez Jalios.

La participation à des événements digitaux est plus simple et moins contraignante que pour les événements physiques. Il n’y a pas la contrainte du déplacement : il suffit de se connecter sur la plateforme choisit au moment venu. Le seul prérequis est une bonne connexion internet !

Ainsi, il est possible de participer quel que soit l’endroit où l’on se trouve, que l’on soit chez soi ou non. Si l’événement digital peut être plus court que le présentiel, l’invité sera plus enclin à s’inscrire car il sera plus facilement disponible et aura plus de temps.

Qui plus est, avec une plateforme événementielle, le nombre de participants possible n’est plus limité ! Les jauges sont supprimées. De plus, tous les invités peuvent provenir de zones géographiques différentes voire représenter différentes cibles (fournisseurs, partenaires, clients…). Il faut dans ce cas s’assurer que du contenu spécifique s’adresse à chacune de ces cibles. Si cet effort est fait, il est ainsi possible de les réunir dans un seul et même événement ou plateforme.

Le succès de l’expérience digitale démontre que l’organisation des évènements d’entreprise peut s’effectuer de manière plus économique et sans compromettre le respect des normes. Car comparés aux coûts d’organisation pour un événement physique, les coûts pour la mise en œuvre d’un événement digital sont moins élevés.

En effet, les coûts d’organisation pour un événement digital sont généralement bien moindres que pour un événement physique où la réservation et l’aménagement du lieu, la logistique et la restauration représentent souvent près de 50 % du coût de l’événement. De plus, ce format d’événement continue à se rentabiliser durant une période illimitée.

L’argument écologique est important pour certaines organisations. Un événement en ligne évite de déplacer les participants, les intervenants et les partenaires, et limite ainsi les émissions de CO2 qui lui sont associés.

Littéralement information-divertissement, l’infotainment permet de créer des événements digitaux novateurs. Aujourd’hui vidéo 360, réalité virtuelle et réalité augmentée sont autant de technologies numériques qui vous permettent de créer un événement digital inédit et engageant. Les investissements sont alors utilisés et répartis différemment. Plutôt que de payer un traiteur, un animateur, un DJ ou encore de réserver des activités de groupes, les évènements dématérialisés permettent d’investir dans de nouveaux outils digitaux et innovations numériques, permettant d’améliorer considérablement l’expérience digitale des internautes et participants.

Les différents events peuvent se dérouler de façons divers et variés : lives de DJ sur Instagram ou Twitch, des roadshow en ligne, quizz et challenges dématérialisés, vidéos interactives… Il suffit de trouver la plateforme adéquate à votre public cible. Un peu d’imagination et le tour est joué !